Les Semeurs du Royaume

Qui nous sommes

Accueil > Qui nous sommes

Comment tout cela a commencé ?

Mot du fondateur

Quelques années après ma conversion, mon salut en Jésus-Christ, j’ai commencé à adresser cette requête particulière au Seigneur sans savoir vraiment le pourquoi: je disais « Seigneur fais de moi une aide pour tes serviteurs et s’il y a un pasteur quelque part en difficulté financière, que tu voudrais exhausser, alors donne-moi d’être l’instrument de ta réponse ». C’est alors que le Seigneur va me mettre à cœur d’aller au secours des pasteurs travaillant dans les villages où les moyens de subsistance étaient très limités.

Mes premières actions remontent à 2008 par des actions isolées ici et là selon les sollicitations que je recevais. C’est à partir de 2011 que j’ai commencé à soutenir de façon constante et mensuelle un certain nombre de pasteur: je leur donnais 20000 FCFA par mois et sponsorisais 3 campagnes d’évangélisation par an à hauteur de 50000 FCFA par activité.

Jusque-là mes actions étaient motivées par mon désir d’apporter un soulagement à ces pasteurs avec qui je travaillais. Je ne savais vraiment pas ce que le Seigneur pensait de mes actions jusqu’à ce que j’aie reçu la vision que je raconte ci-dessous :

J’étais en mission à Lomé en 2014 dans le cadre de ma profession quand Dieu me donna cette vision : je me mis à courir sac au dos vers une destination que je ne connaissais pas. J’avançais vers ce village où brillaient quelques points lumineux que je voulais atteindre avant la nuitée tombée. Donc je courrais. Je traversais beaucoup de ténèbres et lors que certaines personnes essaient de m’arrêter, je leur disais donner votre vie à Jésus et vous serez sauvés puis je continuais ma course. Quand j’ai atteint le village éclairé, je rencontrai quelques jeunes à l’entrée et je leur demandai où se trouve la maison du pasteur Assemblée de Dieu du village. Quelqu’un du groupe m’a accompagné jusqu’au portail de la maison du pasteur. Avant qu’il ne me quitte, je lui ai demandé, quel est le nom de ce village et il va me répondre : ATHIEME.

 

J’avais déjà entendu le nom de ce village mais je ne m’y étais encore jamais rendu. Je suis rentré dans la maison et au seuil de la porte du salon, je vis assis à l’intérieur le pasteur et un de mes frères qui était à l’institut biblique à cette époque. J’ai ouvert la bouche pour me présenter quand le pasteur me dit qu’il me connait déjà. Et la vision prit fin.

 

Aussitôt rentré au pays après la mission, j’appelai mon frère et je lui ai demandé s’il connaissait le pasteur d’Athiémé ; il me répondit oui et me donna son numéro. J’appelai le pasteur et lui expliquai ma vision et aussi ce que je fais avec les pasteurs des zones difficiles depuis un certain temps. L’homme était très surpris et va me raconter les difficultés qu’il traversait et qui entravaient fortement le développement de son ministère dans la localité. Nous nous sommes rencontrés et avions commencé par travailler ensemble depuis ce jour jusqu’aujourd’hui. C’est alors que j’ai réalisé que l’œuvre que je faisais avait sa place dans le cœur du Seigneur et que je suis effectivement son instrument de réponse aux besoins de ses serviteurs, dans une certaine mesure.

 

Aujourd’hui, par la grâce de Dieu, nous soutenons mensuellement 7 pasteurs et payons la scolarité de 3 étudiants pasteurs

 

Cela fait donc bientôt 10 ans que j’ai commencé à travailler dans ce domaine et je n’ai vraiment pas progressé comme je l’aurais souhaité car il y a aujourd’hui des milliers de pasteurs dans ce besoin que je pourrais soutenir si j’avais suffisamment de ressources.

 

 

Après un temps de réflexion et de prière, j’ai eu à cœur de donner l’occasion à d’autres personnes d’apporter leur contribution à l’accomplissement de cette vision qui est d’apporter le support nécessaire là où le Seigneur le veut à ses serviteurs comme sa réponse à leur prière, à leur appel au secours. Je suis convaincu que le Seigneur a déjà préparé des personnes pour cette cause et il les rassemblera autour de cette association pour qu’ensemble nous relevions les défis financiers des églises de brousse /village et glorifier le nom du Seigneur Jésus-Christ, propriétaire de l’or et de l’argent.

Comment tout cela a commencé ?

Quelques années après ma conversion, mon salut en Jésus-Christ, j’ai commencé à adresser cette requête particulière au Seigneur sans savoir vraiment le pourquoi : je disais « Seigneur fais de moi une aide pour tes serviteurs et s’il y a un pasteur quelque part en difficulté financière, que tu voudrais exhausser, alors donne-moi d’être l’instrument de ta réponse ». C’est alors que le Seigneur va me mettre à cœur d’aller au secours des pasteurs travaillant dans les villages où les moyens de subsistance étaient très limités.

Mes premières actions remontent à 2008 par des actions isolées ici et là selon les sollicitations que je recevais. C’est à partir de 2011 que j’ai commencé à soutenir de façon constante et mensuelle un certain nombre de pasteur : je leur donnais 20000 FCFA par mois et sponsorisais 3 campagnes d’évangélisation par an à hauteur de 50000 FCFA par activité.

Jusque-là mes actions étaient motivées par mon désir d’apporter un soulagement à ces pasteurs avec qui je travaillais. Je ne savais vraiment pas ce que le Seigneur pensait de mes actions jusqu’à ce que j’aie reçu la vision que je raconte ci-dessous :

J’étais en mission à Lomé en 2014 dans le cadre de ma profession quand Dieu me donna cette vision : je me mis à courir sac au dos vers une destination que je ne connaissais pas. J’avançais vers ce village où brillaient quelques points lumineux que je voulais atteindre avant la nuitée tombée. Donc je courrais. Je traversais beaucoup de ténèbres et lors que certaines personnes essaient de m’arrêter, je leur disais donner votre vie à Jésus et vous serez sauvés puis je continuais ma course. Quand j’ai atteint le village éclairé, je rencontrai quelques jeunes à l’entrée et je leur demandai où se trouve la maison du pasteur Assemblée de Dieu du village. Quelqu’un du groupe m’a accompagné jusqu’au portail de la maison du pasteur. Avant qu’il ne me quitte, je lui ai demandé, quel est le nom de ce village et il va me répondre : ATHIEME.


J’avais déjà entendu le nom de ce village mais je ne m’y étais encore jamais rendu. Je suis rentré dans la maison et au seuil de la porte du salon, je vis assis à l’intérieur le pasteur et un de mes frères qui était à l’institut biblique à cette époque. J’ai ouvert la bouche pour me présenter quand le pasteur me dit qu’il me connait déjà. Et la vision prit fin.


Aussitôt rentré au pays après la mission, j’appelai mon frère et je lui ai demandé s’il connaissait le pasteur d’Athiémé ; il me répondit oui et me donna son numéro. J’appelai le pasteur et lui expliquai ma vision et aussi ce que je fais avec les pasteurs des zones difficiles depuis un certain temps. L’homme était très surpris et va me raconter les difficultés qu’il traversait et qui entravaient fortement le développement de son ministère dans la localité. Nous nous sommes rencontrés et avions commencé par travailler ensemble depuis ce jour jusqu’aujourd’hui. C’est alors que j’ai réalisé que l’œuvre que je faisais avait sa place dans le cœur du Seigneur et que je suis effectivement son instrument de réponse aux besoins de ses serviteurs, dans une certaine mesure.


Aujourd’hui, par la grâce de Dieu, nous soutenons mensuellement 7 pasteurs et payons la scolarité de 3 étudiants pasteurs

Cela fait donc bientôt 10 ans que j’ai commencé à travailler dans ce domaine et je n’ai vraiment pas progressé comme je l’aurais souhaité car il y a aujourd’hui des milliers de pasteurs dans ce besoin que je pourrais soutenir si j’avais suffisamment de ressources.


Après un temps de réflexion et de prière, j’ai eu à cœur de donner l’occasion à d’autres personnes d’apporter leur contribution à l’accomplissement de cette vision qui est d’apporter le support nécessaire là où le Seigneur le veut à ses serviteurs comme sa réponse à leur prière, à leur appel au secours. Je suis convaincu que le Seigneur a déjà préparé des personnes pour cette cause et il les rassemblera autour de cette association pour qu’ensemble nous relevions les défis financiers des églises de brousse /village et glorifier le nom du Seigneur Jésus-Christ, propriétaire de l’or et de l’argent.